English EN French FR

Comment contrôler sa consommation de climatiseur mural dans la périphérie de Montréal ?

Aux feux de camp, barbecues et festivals de l’été s’ajoute d’ordinaire la fraîcheur si familière du climatiseur, dans laquelle on aime tant à se prélasser aux jours les plus chauds.

Cependant, toutes les bonnes choses ont leur revers, et il en va de même pour la climatisation : plus elle tourne, plus la facture d’électricité grimpe ! Pour vous éviter de mauvaises surprises et réduire efficacement les coûts, voici nos 15 astuces de l’été !

contrôler sa consommation de climatiseur

Facture d’électricité : 14 façons de réduire ses coûts d’énergie

En faisant du bien à votre porte-monnaie, baisser la consommation d’un climatiseur à domicile participe d’autre part à une meilleure gestion de l’empreinte carbone : c’est du gagnant-gagnant ! Pour y parvenir sans rien sacrifier du confort personnel qu’apporte la climatisation, rien de plus facile :

1. Restez au rez-de-chaussée en journée

Les parties les plus hautes de votre habitation sont les plus directement exposées au soleil. En vous cantonnant à passer la plus grande partie de la journée au rez-de-chaussée, vous vous exposez à une chaleur moins accablante.

restez au rez-de-chaussée en journée

2. Faites isoler vos fenêtres

En faisant poser un film isolant thermique adhésif aux fenêtres, les rayonnements infrarouges et ultraviolets, qui habituellement pénètrent le verre et font monter la température intérieure, sont amortis et reflétés.

Isolez votre intérieur

Grenier, murs et garage sont le plus souvent source d’infiltration, lesquels génèrent un surplus de chaleur et laissent également la fraîcheur en intérieur se dissiper. Faire appel à un professionnel de l’isolation intérieure vous permettra d’éviter efficacement l’infiltration de courants d’air chaud en été.

faites isoler vos fenêtres

3. Calfeutrez vos fenêtres

Mal isolée, une fenêtre est vite la porte ouverte aux courants d’air. Au plus chaud de l’été, pareilles infiltrations ont de quoi appesantir le fond de l’air en intérieur.

4. Tirez rideaux et stores

Une chambre laissée à la merci des rayons d’un soleil de plomb estival est la meilleure façon de transformer votre intérieur en serre à taille humaine. Pour vous éviter de prendre racine, tirez rideaux et stores sans modération – de couleurs claires de préférence.

5. Ouvrez les fenêtres pendant la nuit

Pour les foyers situés plus au nord du Québec, où les étés sont idéalement plus doux, laisser une fenêtre ou deux ouvertes pendant la nuit a de quoi agréablement brasser l’air.

6. Agencez vos appareils électroménagers intelligemment

Nombreux sont les appareils qui, en plus d’être encombrants, émettent une quantité considérable de chaleur. Plutôt que d’en surcharger une pièce, veillez à les disposer judicieusement, de manière à en assurer la bonne ventilation.

7. Faites usage de ventilateurs

Si votre intérieur devait déjà être équipé de ventilateurs de plafond, voilà une bonne façon de réduire de près de 40 % votre dépense énergétique, comme de garder votre intérieur bien aéré.

faites usage de ventilateurs

Ventilateurs sur pied

À la différence des unités de plafond, un ventilateur sur pied à l’avantage de pouvoir être déplacé au besoin, à proximité des fenêtres ou des portes.

8. Faites réviser le filtre de votre système CVC

Bien trop souvent négligés, les filtres de votre système chauffage, climatisation et ventilation jouent un rôle primordial, à la fois dans la captation de poussière et de particules en suspension particulièrement nocives pour la santé comme dans la bonne distribution de l’air en intérieur.

Laissés sans supervision, ces filtres finissent par s’encrasser, compromettant le bon fonctionnement du système, sûr de vous causer des ennuis par la suite, techniques comme financiers. Aussi, n’en remettez pas la révision au lendemain.

9. Plantez de la végétation à proximité

plantez de la végétation à proximité

Alternative plus naturelle, cette fois-ci, planter buissons et végétaux feuillus au sud et à l’ouest de votre logement vous protège de la lumière et de la chaleur, pour une température intérieure agréable jusqu’au plus fort de l’été.

10. Préférez un revêtement de toiture clair

Le lien entre couleurs et rétention de chaleur n’est plus à établir. Aussi, plus claire (pâle) sera la couleur de votre toiture, plus efficacement elle reflètera la chaleur. En été, un revêtement adéquat peut réduire de 10 °C la chaleur ambiante en intérieur.

11. Faites poser des panneaux solaires

L’énergie solaire est une source renouvelable capable de subvenir largement aux besoins en électricité d’un foyer. Installés à même la toiture, vous pouvez vous-même générer votre énergie, autrement dit : réduire à la fois l’impact énergétique et le coût d’utilisation de votre système CVC.

faites poser des panneaux solaires

Le solaire est une exploitation à moindre coût, si on la compare aux tarifs facturés par Hydro-Québec, qui, aux heures d’été les plus ensoleillées, vous permet d’alimenter votre climatiseur comme le reste de vos appareils ménagers.

12. Adaptez votre climatiseur mural à votre intérieur

Pour maintenir des conditions de confort optimales, plusieurs paramètres sont à prendre en compte, dont, nous l’avons déjà vu, la qualité de l’isolation du grenier et des murs, la quantité de chaleur intérieure, mais surtout : les dimensions de la pièce. Eu égard à la superficie à couvrir, une unité trop petite, ou alors trop large, risquerait inévitablement de sous ou sur-performer.

13. Éteignez votre climatiseur lorsqu’il ne sert pas

S’il paraît évident de ne s’atteler aux tâches qui génèrent de la chaleur qu’aux heures les plus fraîches du matin ou du soir et d’éteindre lumières et appareils qui ne servent pas, beaucoup oublient d’en faire de même pour leur climatiseur. Quand vous n’y êtes pas, ne laissez pas tourner votre unité dans la pièce!

éteignez votre climatiseur lorsqu’il ne sert pas

14. Installez un thermostat programmable ou optez pour la domotique

En matière de solutions domotiques, les climatiseurs intelligents ne manquent pas. Qu’il s’agisse de fonctionnalités programmables ou de capteurs automatiques, vous pouvez vous en remettre à votre climatiseur pour dispenser, sur la durée adéquate, la quantité la plus adaptée d’air à la température la mieux équilibrée.

Mieux vaut laisser le calcul détaillé des dimensions de surface, de la qualité de l’isolation générale, ainsi que la supervision et l’entretien de votre système de climatisation à un entrepreneur spécialisé dans le domaine. Convenez avec Climaquanet d’un prochain rendez-vous à domicile entre Laval et Mascouche ou Blainville et Varennes dès aujourd’hui !

installez un thermostat programmable ou optez pour la domotique